Presse

HEGLA présente des solutions pour l’industrie du verre d’aujourd’hui et de demain.

Selon la devise « Construire demain et donner un nouvel élan au présent », le groupe HEGLA, HEGLA-HANIC et HEGLA boraident seront présents à la Glastec à Düsseldorf. Sur le stand, les visiteurs pourront notamment découvrir une nouvelle découpe haute performance pour verre de sécurité feuilleté, l’Industrie 4.0, un système de transport autonome (type AGV)pour chariot à compartiments , le dispositif de découpe du PVB du verre feuilleté au laser, ainsi que le Laserbird pour l’usinage du verre à couche., le marquage au laser Unicolore moins agressif pour le verre et l’autoclave sous vide à plat LamiPress saura attirer l’attention des visiteurs.

Découpe haute performance pour verre de sécurité feuilleté

« Après toutes ces années où nous avons dû répondre à des cadences de plus en plus rapides et à la concurrence toujours plus rude dans le secteur du verre, nous nous sommes accordé un temps de réflexion pour chercher de nouvelles solutions », déclare Bernhard Hötger, directeur d’HEGLA, pour décrire le processus d’innovation de ces deux dernières années. Selon lui, parmi les points positifs de cette stratégie, l’on trouve la nouvelle StreamLam, un nouveau dispositif de découpe à haute performance pour verre de sécurité feuilleté, qui sera présentée pour la première fois au public

Interfaces de commande intuitives, numérisation et interconnexion

Avec une interface spéciale pour l’Industrie 4.0, HEGLA offre un aperçu de ses objectifs et de sa vision d’avenir pour l’entreprise. Ceux qui s’intéressent aux projets déjà réalisés peuvent par exemple assister à une démonstration de la Rapidline, un nouveau concept de commande intuitif, grâce auquel la communication entre l’Homme et la machine devrait être encore meilleure et plus simple. À l’avenir, les opérateurs devraient bénéficier d’une aide supplémentaire et d’informations importantes concernant leurs tâches, qu’il s’agisse des intervalles de maintenance, des processus d’utilisation ou encore des données relatives à la production en cours.

À peine quelques mètres plus loin, HEGLA-HANIC, fournisseur de logiciels, nous fait la démonstration d’un système de gestion de production moderne. Les données des installations interconnectées y sont rassemblées et mises à disposition pour, par exemple, la préparation d’une tâche de commande et de planification de production. Selon le niveau d’intégration du logiciel, les informations sont évaluées de manière autonome et les processus de fabrication sont adaptés en conséquence.

Des AGV autonomes comme partie intégrante de la Smart Factory

Au centre du concept de la Smart Factory et d’une nouvelle génération de « logistique d’atelier » se trouvent lesdits véhicules à guidage automatique (AGV), une solution de transport pour chariot à casiers, à châssis en A et en L. Les AGV sont intégrés au logiciel de production et effectuent les tâches de logistique de manière autonome et selon les délais impartis, par exemple, entre les lignes de découpe et les postes d’usinage et les postes-tampons suivants. « Les AGV séduisent par leur flexibilité », souligne Bernhard Hötger. « En tant que partie intégrante du système de gestion développé par HEGLA-HANIC, les voies de transport et les ordres peuvent être adaptés – soit par le système lui-même ou par l’opérateur – aux disponibilités de la machine et aux priorités des lignes d’assemblage ».

Séparation des films au laser et découpe de précision du verre de sécurité feuilleté

Les passionnés de technique pourront jeter un œil au RapidLam, installation de découpe de modèle pour le verre de sécurité feuilleté qui, dans le cadre d’une étude de développement, a été équipée du système de séparation des films au laser. Dans un premier temps, le panneau est séparé par le laser de l’installation, la découpe des contours est ensuite réalisée avec précision au moyen de deux têtes synchronisées. L’opérateur peut ensuite séparer le modèle manuellement en un rien de temps.

Un bond technologique breveté pour l’assemblage du verre feuilleté et du verre de sécurité feuilleté

Le verre feuilleté et le verre de sécurité feuilleté se trouvent également au centre de la question de la LamiPress, autoclave sous vide à plat, qui est présentée en coopération avec la société Fotoverbundglas Marl GmbH et l’Université de technologie de Darmstadt. Grâce l’association innovante de surpression, de vide et de conduction thermique, l’installation usine en seulement quelques cycles – 40 minutes pour le plus rapide – différents types de verre (flotté, trempé [ESG], semi-trempé [TVG], verre mince, verre structuré ou verre spécial) et films (PVB, SentryGlas, EVA, TPU) pour la production de verres de sécurité feuilleté de grande qualité et certifiés. La LamiPress offre également de multiples possibilités même dans le cadre de processus de laminage spécifiques. Elle permet de mélanger et de combiner de multiples types de feuilles et de verres ainsi que différentes hauteurs de panneaux de verre feuilleté. En outre, la puissance et la taille de l’installation peuvent être adaptées aux exigences du client.

Une plus grande création de valeur grâce à l’utilisation du laser

Pour la première fois, HEGLA boraident, qui appartient au groupe depuis à peine un an, sera présent sur le stand HEGLA. Avec le Laserbird qui a été perfectionné, les spécialistes du laser souhaitent attirer l’attention. Grâce à l’installation, équipée d’un laser, mais qui garde malgré tout sa qualité optique, il est possible, d’une part, de réaliser des revêtements et d’usiner des verres intelligents qui offrent par exemple une plus grande perméabilité à la téléphonie mobile, une protection active des oiseaux ou qui sont dotés de bandes conductrices pour les applications techniques. Selon le Dr Thomas Rainer, ce procédé qui préserve le matériau, apporterait au Laserbird un atout supplémentaire, à savoir celui de permettre un meulage des bords non agressif, même dans les situations très exigeantes du Structural Glazing. En plus de faciliter la fonctionnalisation du verre, l’installation peut, d’autre part, être employée pour les tâches décoratives. Par la transformation ou l’enlèvement des films, par une modification de la surface du verre ou bien grâce à l’impression laser, il serait possible de fabriquer des pièces de grande qualité en satisfaisant avec précision aux souhaits des clients.

« Nous avons hâte d’être à la Glasstec », déclare le directeur Bernhard Hötger. « Tous les deux ans, le secteur du verre du monde entier se retrouve là-bas, échange des informations et discute des tendances des années à venir ».

HEGLA sera présent dans le Hall 14, stand A56 de la Glasstec.

Contact Presse

HEGLA GmbH & Co. KG
37688 Beverungen

Carsten Koch
Telefon + 49 (0) 52 73 / 9 05 - 121
E-Mail: carsten.koch(at)hegla.de 

Image 1: Les nouveaux véhicules à guidage automatique travaillent et se déplacent de manière autonome selon le rythme imposé pour effectuer par exemple le transport des chariots à casiers entre la découpe et les différents postes d’usinage. Les VGA, qui interagissent avec le système de gestion et s’adaptent aux fluctuations des priorités de traitement et aux disponibilités des machines, séduisent ainsi grâce à leur grande flexibilité.

Image 2: Une grande précision de découpe alliée à des procédés de séparation du verre de sécurité feuilleté simples et intuitifs : à des fins de démonstration, HEGLA présente l’installation RapidLam qui sera équipée du système de séparation des films au laser.

Image 3: LamiPress permet en quelques cycles de réaliser, par exemple, un verre de sécurité feuilleté certifié en combinant du verre flotté, du verre trempé, ou semi-trempé, du verre mince ou des verres spéciaux avec des films très variés (PVB, SentryGlas, EVA, TPU), selon les souhaits du client.

Image 4: Le traitement du verre grâce au Laserbird – Cette installation laser permet, d’une part, de réaliser les revêtements et d’usiner des verres très intelligents pour une protection active des oiseaux ou encore une bien plus grande perméabilité à la téléphonie mobile. Elle marque également des points pour les tâches décoratives telles que le procédé d’impression laser non agressif.